Voyage au Pérou et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Situé en Amérique du Sud, le Pérou est une nation réputée non seulement pour les impressionnantes ruines incas du Machu Picchu, mais aussi pour la profondeur et la variété de son patrimoine culturel, ainsi que pour sa gastronomie de renommée internationale, notamment ses restaurants distingués par le célèbre guide Michelin. L’attrait de ces attributs attire chaque année plus de quatre millions de visiteurs étrangers qui cherchent à s’immerger dans l’histoire et les saveurs du pays. Les voyageurs qui envisagent un séjour au Pérou se posent souvent la question de la sécurité du pays en tant que destination touristique. Il s’agit d’un aspect primordial pour assurer une perspective réaliste aux futurs visiteurs qui envisagent de découvrir cette nation au passé légendaire.

Les zones à éviter au Pérou

La découverte d’une nouvelle région nécessite une certaine maîtrise des lieux à éviter. Toutefois, les visiteurs du Pérou peuvent généralement se rassurer en sachant que la plupart des hôtels sont situés dans des endroits sûrs. A Lima, les établissements hôteliers sont généralement situés à quelques minutes de marche de la place centrale, la Plaza de Armas. La proximité de la Plaza de Armas est souvent un indicateur fiable de la sécurité d’une zone. Plus l’hôtel est proche du point central, plus la sécurité de la zone est assurée. À Lima même, les quartiers touristiques ont tendance à être plus sûrs et plus sécurisés. Dans certaines zones de Lima, comme Barranco, Miraflores et San Isidro, les endroits préférés des visiteurs sont réputés pour le renforcement des mesures de sécurité, notamment les patrouilles régulières des unités de la police touristique chargées de la protection des visiteurs.

D’un autre côté, plusieurs quartiers doivent être abordés avec prudence. Le centre historique du centre-ville, la Victoria et Callao sont des endroits plus densément peuplés, qui peuvent être le théâtre d’une plus grande incidence d’activités criminelles. En raison de ces facteurs, les voyageurs se sentent moins en sécurité, en particulier lors de leurs promenades dans ces quartiers après la tombée de la nuit. En ce sens, les voyageurs doivent être conscients de la présence de l’aéroport international Jorge Chávez dans le Callao, une zone propice à la vigilance. Compte tenu des vols internationaux qui arrivent après minuit, les visiteurs peuvent être amenés à traverser des quartiers peu recommandables pour se rendre à leur logement à Barranco ou à Miraflores. Lors de ces trajets nocturnes en taxi, la prudence exige de garder ses effets personnels à proximité et à l’abri des regards, pour éviter toute attention à travers les vitres de la voiture et décourager ainsi les vols opportunistes.

La criminalité au Pérou

Dans le cadre d’un voyage international, la sécurité personnelle est un élément essentiel. Pour évaluer la sécurité de destinations comme le Pérou, les statistiques sur les taux de criminalité jouent un rôle important. Comparé aux États-Unis par exemple, le Pérou affiche des statistiques globales de criminalité nettement inférieures. En réalité, les taux de criminalité sont immensément moins élevés au Pérou qu’aux États-Unis. Néanmoins, pour les touristes, le problème principal est généralement celui des vols mineurs plutôt que des crimes violents. Pour réduire le risque d’être la cible d’un vol, les voyageurs doivent être prudents avec leurs effets personnels. Les objets de valeur doivent être placés dans les coffres-forts mis à disposition par les établissements d’hébergement, les sacs doivent être gardés près de soi, par exemple à ses pieds dans les taxis, et les appareils électroniques, comme les téléphones, doivent être cachés en cas d’inutilisation.

Au Pérou, les niveaux de criminalité varient d’une région à l’autre. La région de Cusco, par exemple, présente une série de zones à forte criminalité, mais ces zones sont généralement séparées de la ville centrale de Cusco elle-même. Ainsi, les zones centrales qui rassemblent les touristes sont généralement considérées comme plus sûres. Historiquement, le Pérou a été confronté à des problèmes liés aux activités du Sentier Lumineux, une organisation militante active des années 1970 au début des années 2000. Le fondateur du groupe, Abimael Guzmán, a été condamné à la prison à vie en 1992, puis son successeur Oscar Ramirez Durand a été incarcéré en 1999. Depuis ces actions en justice, le Sentier Lumineux a cessé d’être une préoccupation majeure pour la sécurité des touristes et des résidents. Bien que le Pérou nécessite les précautions habituelles pour éviter les délits mineurs, le pays est considérablement plus sûr en termes de taux de criminalité par rapport à de nombreux autres pays.

Au Pérou, le paysage politique présente souvent des défis insoupçonnés pour les visiteurs, notamment pour les touristes qui s’aventurent vers les principales attractions touristiques telles que le Machu Picchu. Les partis ou syndicats locaux ont recours à l’obstruction stratégique des lignes de chemin de fer qui servent de points d’accès à ces destinations comme principal moyen de manifestation. La démarche visant à attirer l’attention et l’action du gouvernement a un impact direct sur les déplacements des touristes. Le tourisme occupe une place importante dans l’économie péruvienne, et l’interruption des services ferroviaires destinée à susciter une réaction rapide du gouvernement peut avoir un effet d’entraînement, contraignant les voyageurs à reprogrammer leurs visites de sites emblématiques tels que le Machu Picchu. En règle générale, les interruptions ne durent que quelques jours, mais elles sont susceptibles de contrarier les projets de voyage des visiteurs

La situation sécuritaire au Pérou

Le Pérou est confronté à des problèmes liés à la criminalité, à certains quartiers moins sûrs, à des problèmes de santé et à des moments d’agitation politique, mais ces problèmes ne doivent pas nécessairement empêcher les voyageurs de découvrir tous les atouts du Pérou. Les personnes préoccupées par la sécurité doivent faire appel aux services d’une agence de voyage réputée. L’organisation à l’avance des transferts depuis l’aéroport, de l’hébergement et des visites organisées permet aux voyageurs de profiter d’une expérience plus sûre et plus rationnelle. Souvent, les services proposés incluent l’assistance de guides locaux compétents qui peuvent enrichir le voyage tout en garantissant un passage plus sûr dans des zones peu familières. Par ailleurs, le soutien d’une agence de voyage garantit la présence d’un point de contact en cas d’urgence.

Lors d’un voyage au Pérou, la vigilance vis-à-vis des problèmes de santé courants reste indispensable. Par exemple, le mal d’altitude est une source de préoccupation importante pour les voyageurs, en particulier dans les régions de haute altitude comme Cusco. Les effets de l’altitude peuvent varier d’une personne à l’autre, mais pour les personnes concernées, les symptômes peuvent se manifester et perturber les projets de voyage. Pour atténuer le mal des montagnes, les voyageurs doivent rester au repos dès leur arrivée, s’hydrater régulièrement et envisager d’utiliser des médicaments appropriés avant d’atteindre de telles altitudes. Par ailleurs, les touristes sont souvent confrontés à un malaise gastro-intestinal, dû à la consommation d’eau du robinet ou à des aliments étrangers difficiles à digérer. Pour parer à toute éventualité, une mesure préventive consiste à emporter des médicaments contre la diarrhée, les nausées ou les maux d’estomac.

Au Pérou, les conditions climatiques peuvent être très différentes d’une région à l’autre. Dans les zones de haute altitude, et en été à Lima, le soleil émet de puissants rayons UV. Pour éviter les coups de soleil, les mesures de protection solaire adéquates, telles que l’application fréquente d’un écran solaire, sont essentielles. La saison des pluies présente des défis uniques, susceptibles d’avoir un impact sur certaines activités touristiques. Par exemple, le rafting en eaux vives devient beaucoup plus risqué en raison de l’accélération des rapides des rivières après de fortes pluies. En outre, certains sentiers populaires deviennent inaccessibles pendant la saison des pluies. Pour des raisons d’entretien et de sécurité, le célèbre Chemin de l’Inca est fermé chaque année au mois de février. L’afflux de pluie peut entraîner l’inondation des berges des rivières, affectant négativement les communautés voisines et provoquant des interruptions dans les transports terrestres.

La sécurité de la destination touristique Machu Picchu

Le site de Machu Picchu est soumis à un haut niveau de sécurité. La surveillance exercée par le personnel et les guides garantit un environnement sûr aux visiteurs. Les autorités du site mettent en œuvre des contrôles rigoureux, limitant la possibilité de contrebande, comme la nourriture, et interdisant explicitement les armes. Le Machu Picchu, une ancienne citadelle située sur un affleurement montagneux, est un site qui requiert des mesures de sécurité essentielles. Pour protéger l’intégrité du site, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’utilisation de barrières de sécurité a été mûrement réfléchie. De plus, les personnes qui entreprennent l’ascension du Huayna Picchu ou de la montagne du Machu Picchu doivent faire preuve de prudence, en particulier dans les zones situées à proximité de descentes abruptes. Le trajet en bus jusqu’à la citadelle comporte une série de lacets serrés à flanc de montagne. Bien que le trajet soit conforme aux normes de sécurité, les passagers ayant un malaise en altitude peuvent opter pour des sièges éloignés de la fenêtre pour faciliter leur expérience de voyage.

Quelques conseils de sécurité supplémentaires à suivre lors d’un voyage au Pérou

Pour préparer un voyage au Pérou, le bien-être des voyageurs doit être une priorité. Les recommandations et les points de vue des habitants du pays visent à renforcer le sentiment de sécurité dès l’instant précis de l’arrivée au pays. Lors des déplacements en taxi, notamment après l’arrivée à l’aéroport international de Lima, les effets personnels, tels que les sacs à main et les sacs à dos, doivent être gardés à portée de main. La présence d’objets de valeur est ainsi dissimulée et les risques encourus en cas d’attention non désirée sont moindres. Les taxis de rue ne sont pas forcément les plus fiables et les tarifs peuvent être étonnamment élevés, en particulier pour les touristes. Parfois, les chauffeurs tentent même de renégocier les prix en cours de route.

Les taxis de rue non marqués posent un problème supplémentaire : les objets oubliés, comme les portefeuilles ou les téléphones, peuvent être presque impossibles à récupérer. À la place, dans les zones touristiques du Pérou, la commodité des applications de transport de confiance telles qu’Uber et Cabify est un atout majeur pour les voyageurs. En effet, ces plateformes offrent un moyen simple de récupérer les objets oubliés, grâce à des informations identifiables sur le chauffeur et le trajet. L’organisation préalable du transport par l’intermédiaire des hôtels ou des agences de voyage est également une option viable. Grâce à cette démarche proactive, une communication directe avec le chauffeur est assurée en cas d’égarement d’un objet des voyageurs.

En matière d’hydratation, une eau du robinet n’ayant pas subi un processus d’ébullition approprié est déconseillée aux voyageurs. Pour maintenir un bon niveau d’hydratation en toute sécurité, une bouteille d’eau réutilisable est conseillée aux voyageurs. Le remplissage est effectué dans les stations prévues dans l’établissement d’hébergement. Par ailleurs, les bouteilles d’eau peuvent être achetées pour s’hydrater correctement pendant les excursions. Lors de l’ascension des hauteurs du Pérou, le mal de l’altitude constitue un problème courant.

Conclusion

Le tourisme au Pérou a prospéré grâce au mélange d’héritage culturel, de nature et d’importance historique du pays. Le territoire péruvien recèle un éventail de découvertes adaptées à différents intérêts, des passionnés d’archéologie aux amoureux de la nature, des explorateurs culinaires aux amateurs d’aventure. Pour les personnes qui prévoient de se rendre au Pérou, la sécurité est souvent au centre des préoccupations. Pour les futurs visiteurs, un séjour au Pérou peut se dérouler sans problème et sans incident, sous réserve d’une préparation adéquate et d’une conduite prudente. En tant que destination touristique, le Pérou connaît certes des problèmes de sécurité. Pour planifier un itinéraire sûr au Pérou, le recours à un agent de voyage peut s’avérer judicieux. En effet, un professionnel est en mesure de fournir des conseils précieux et actualisés sur les questions de sécurité locale, garantissant ainsi une navigation en toute confiance dans le pays.

Autres pays d’Amérique

Voyage en Argentine et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Belize et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Bolivie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Brésil et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Chili et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Colombie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Cuba et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Équateur et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage aux États-Unis et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mexique et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Nicaragua et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Panama et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Patagonie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Salvador et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Uruguay et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Venezuela et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage