Voyage au Mexique et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Le Mexique se caractérise par un large spectre d’environnements, depuis les plages tranquilles jusqu’aux spots de surf très dynamiques qui s’adressent aux amateurs d’aventure. Le climat est particulièrement chaud, reflété par la nature hospitalière du peuple mexicain. Dans le contexte des voyages internationaux, le Mexique est devenu l’une des principales destinations, notamment grâce à sa politique d’ouverture des frontières lors de la pandémie de COVID-19. Malgré les restrictions de voyage imposées par de nombreux pays, le Mexique reste ouvert à tous les voyageurs. Toutefois, la sécurité au Mexique est un sujet aux multiples facettes, qui revêt une importance cruciale pour les voyageurs qui envisagent de se rendre dans ce pays réputé pour sa grande culture et sa diversité naturelle.

Les zones à éviter au Mexique

Au Mexique, les paysages urbains se caractérisent souvent par l’existence de zones moins attrayantes. Dans le cœur animé du pays, des quartiers comme Roma Norte, Polanco, La Condesa et Coyoacan sont hautement recommandés pour leur attrait auprès des étrangers et des touristes. En effet, ces quartiers bénéficient d’équipements modernes, d’une présence accrue du personnel de sécurité et d’un taux de criminalité plus faible. Étant donné le grand nombre de lieux touristiques au Mexique, un recensement de tous les quartiers considérés comme sûrs n’est pas envisageable. Lors du choix de l’hébergement, un conseil valable est une recherche d’un hôtel de bonne réputation et l’examen de ses commentaires. La communication préalable avec les hôtels pour s’enquérir de la sécurité des lieux est également une mesure pratique.

Lors d’un voyage au Mexique, les zones à forte densité d’établissements hôteliers sont généralement considérées comme sûres pour les touristes. Dans le cas d’un hébergement via Airbnb, un contact préalable avec l’hôte est conseillé en vue des conditions de sécurité dans la région. Les propriétaires d’hôtels et d’hébergements Airbnb sont souvent au courant de la situation en matière de sécurité dans leur région. De plus, les informations fournies par les professionnels de l’hôtellerie peuvent apporter une aide précieuse, notamment sur les quartiers propices à la flânerie et les recommandations sur l’utilisation des transports publics. Les suggestions et les avertissements émis par les sources locales sont essentiels aux visiteurs pour identifier les quartiers qui présentent non seulement un intérêt touristique, mais qui garantissent également un environnement sûr pendant leur séjour.

Les États dangereux à éviter

À l’intérieur des frontières du Mexique, les conditions de sécurité peuvent varier considérablement d’un État à l’autre. Pour les voyageurs, les conseils émis par les autorités concernant les régions présentant des risques accrus doivent impérativement être pris en compte. Parmi les États, Campeche et le Yucatán sont réputés pour leur niveau de sécurité relativement stable. Toutefois, dans certains États, les inquiétudes concernant les activités criminelles, la présence de cartels et les risques d’enlèvement justifient un avis déconseillant fortement les voyages. Il s’agit des États de Colima, Guerrero, Michoacán, Tamaulipas et Sinaloa. En raison des risques élevés encourus, il est fortement déconseillé de se rendre dans les États susmentionnés. En outre, une approche prudente est conseillée pour d’autres États qui présentent néanmoins des problèmes de sécurité considérables.

Au Mexique, la situation actuelle n’est pas satisfaisante. Toutefois, les voyageurs sont encouragés à réévaluer soigneusement les conditions de visite dans les États suivants : Baja California, Coahuila, Durango, Jalisco, Guanajuato, Morelos, Nayarit, Sonora et Zacatecas. Parmi ces alertes, de nombreuses destinations touristiques importantes restent épargnées par ces avertissements. Quintana Roo, l’État côtier qui abrite les célèbres sites de Cancun et de Tulum, est un exemple de région qui continue de recevoir des visiteurs internationaux. En outre, la ville de Mexico, autonome, et la ville d’Oaxaca dans l’État d’Oaxaca, ainsi que La Paz dans l’État de Baja California Sur, sont également considérées comme des options de voyage viables. Pour garantir une information actualisée lors des décisions de voyage, les mises à jour des avis fournis par le département d’État sont cruciales.

La criminalité au Mexique

Selon les statistiques, en 2023, le nombre d’homicides au Mexique a diminué par rapport à l’année précédente, mais la criminalité continue de poser des problèmes importants. Les difficultés rencontrées par les forces de police mexicaines sont notables, avec un taux de résolution des délits criminels de 1 %, un chiffre troublant. Les principaux problèmes de sécurité rencontrés au Mexique sont les vols opportunistes tels que les vols à la tire, la menace de vols à main armée, l’ingérence des factions des cartels et des gangs, les dangers liés aux habitudes de conduite imprudentes et les rencontres avec des officiers de police peu scrupuleux. La réduction du risque de criminalité passe souvent par une prise de décision prudente. Le choix de quartiers réputés relativement sûrs peut réduire considérablement la probabilité d’être confronté à des délits violents. Les activités liées aux cartels et aux groupes criminels organisés sont généralement confinées à des régions spécifiques du pays.

Composé de 32 États fédérés, le Mexique exige actuellement des voyageurs des précautions particulières en matière de sécurité personnelle. Pour réduire le risque de vol et d’autres délits mineurs, les visiteurs doivent éviter d’afficher des signes ostentatoires de richesse. Les objets de valeur et les effets personnels doivent être conservés dans des endroits non visibles par le public. Dans le prolongement des conseils précédents, les stratégies de sécurité à adopter doivent être approfondies. Il s’agit notamment de l’utilisation de coffres-forts dans les établissements d’hébergement, du choix de moyens de transport certifiés et du maintien d’une vigilance accrue dans les lieux publics. La préparation minutieuse avant le départ et la connaissance des pratiques recommandées peuvent contribuer à assurer un séjour agréable et sans heurts au Mexique.

La corruption

Au Mexique, la corruption s’étend aux forces de l’ordre, avec des rapports sur des officiers de police sollicitant des pots-de-vin de la part de touristes mal informés. La tendance est encore plus alarmante : des individus se présentent comme des membres des forces de l’ordre, revêtant des uniformes acquis par des moyens illicites, pour tromper et exploiter les voyageurs. En cas d’approche d’un agent de police dans des circonstances douteuses, les mesures suivantes doivent être prises pour assurer la protection des voyageurs :

  • Demande une pièce d’identité pour confirmer l’authenticité de la personne en tant que membre des forces de police.
  • Contact immédiat avec le fournisseur d’hébergement et demande d’assistance en matière de communication et d’interprétation.
  • Vérification auprès de l’ambassade du pays concerné par l’incident pour obtenir des conseils et de l’aide.
  • Refus ferme de toute demande de paiement immédiat d’une somme d’argent.

La criminalité liée aux transports

Au Mexique, les déplacements doivent être effectués avec vigilance, en raison d’incidents impliquant des chauffeurs de taxi non autorisés. Par exemple, certains chauffeurs de taxi peu scrupuleux peuvent exiger un tarif exorbitant, en utilisant un compteur contrefait pour donner un air d’authenticité à l’escroquerie. En conséquence, les touristes risquent de recevoir de la fausse monnaie en échange de leur paiement, se retrouvant ainsi avec des billets inutiles. Dans des scénarios plus sinistres, le chauffeur peut conspirer avec un complice pour organiser un enlèvement. Dans ce cas, une autre personne monte à bord du véhicule et, sous la menace de violences, dirige le passager vers un distributeur automatique de billets pour retirer une somme d’argent substantielle en échange de sa libération.

Compte tenu de ces menaces, les plateformes de covoiturage réputées comme Uber constituent une alternative plus sûre. Les services d’Uber et de ses concurrents sont disponibles dans de nombreuses villes du Mexique. Les prix de ces services sont transparents et affichés avant le début du trajet, éliminant ainsi tout risque de litige sur le prix de la course. En outre, le paiement est numérique, sans échange de monnaie physique susceptible de contrefaçon. La faculté supplémentaire de suivre l’itinéraire en direct grâce au GPS, associée à l’accès aux commentaires des clients précédents et aux évaluations des chauffeurs, renforce la sécurité de l’expérience. En cas de covoiturage délicat, un service de taxi est nécessaire. Dans ce cas, un hôtel ou un établissement de bonne réputation peut organiser l’arrivée d’un taxi. Par ailleurs, les stations de taxis offrent un lieu centralisé pour faire appel à un service réglementé, plutôt que de s’exposer aux risques des taxis de la rue.

La situation sécuritaire au Mexique

Le Mexique se compose d’un vaste territoire parcouru chaque année par des millions de visiteurs qui effectuent des voyages agréables et sans entraves. Au Mexique, la notion de sécurité dans les voyages est étayée par des statistiques montrant que de nombreuses zones touristiques très fréquentées du pays maintiennent un environnement propice aux visiteurs, sous réserve du respect des protocoles de sécurité standard. Les médias internationaux peuvent souvent amplifier des incidents négatifs isolés, susceptibles de déformer le contexte général de la sécurité au Mexique. En réalité, il s’agit plutôt de l’exception que de la norme. La situation géographique du Mexique reflète bien cette réalité : le pays est l’une des plus grandes nations du monde et regroupe donc des régions aux niveaux de sécurité différents. En raison de cette disparité, la prise en compte des lignes directrices émises par les divers états du monde sont importantes.

Les conseils aux voyageurs des différents pays constituent une ressource inestimable pour identifier les zones à surveiller au regard des risques plus élevés encourus dans le pays. Pour parcourir le Mexique, les voyageurs doivent se tenir sur leurs gardes et s’informer, de manière à améliorer considérablement les chances d’une visite en toute sécurité. La connaissance des activités criminelles courantes est essentielle, tout comme la connaissance des moyens de contourner les menaces potentielles. Les zones sûres pour l’hébergement et l’exploration doivent être choisies avec soin. En revanche, les régions connues pour être très dangereuses doivent être évitées pour préserver le bien-être personnel. En cas d’adversité, la connaissance de la réaction appropriée et de l’endroit des secours est impérative. L’infrastructure touristique mexicaine est généralement bien équipée pour aider les visiteurs en détresse, et propose plusieurs canaux d’assistance.

Quelques conseils de sécurité supplémentaires à suivre lors d’un voyage au Mexique

Pour garantir un voyage agréable au Mexique, les voyageurs doivent impérativement faire preuve de vigilance et respecter plusieurs mesures de sécurité. Avant de partir en voyage, les conseils aux voyageurs émis par les gouvernements doivent impérativement être consultés. Il s’agit d’informations actualisées sur la sûreté, la sécurité et les zones préoccupantes à éviter. Arrivé à destination, les voyageurs doivent privilégier les zones identifiées comme sûres par la population locale. Les habitants sont généralement les mieux placés pour connaître le contexte régional en matière de sécurité et peuvent fournir des informations précieuses. La prudence impose la mise en place d’un plan d’urgence financier. Dans le cadre du séjour, les voyageurs doivent disposer d’une réserve d’argent liquide et d’une carte de crédit, séparée des fonds et des cartes détenus par les voyageurs pour assurer un accès aux ressources en cas d’événement imprévu, tel qu’un vol ou une perte.

La maîtrise de base de la langue espagnole peut être un atout important au cours du voyage. La capacité à communiquer avec les habitants locaux peut améliorer l’expérience et s’avérer bénéfique dans les situations critiques. En outre, au Mexique, le numéro de téléphone des services d’urgence est le 911, qui permet de contacter la police, les pompiers et les services médicaux. Les rues peu éclairées peuvent constituer une menace pour la sécurité des personnes et des biens. Les transports publics, comme les bus, doivent être abordés avec prudence, surtout en présence de personnes peu familières avec les itinéraires. En effet, ces modes de transport peuvent parfois devenir la cible de voleurs armés. En outre, dans les espaces publics, les objets de valeur tels que les portefeuilles ou les téléphones portables doivent être exposés le moins possible, pour réduire le risque de vol. L’adoption des mesures de sécurité susmentionnées peut contribuer de manière significative à une expérience de voyage sûre et agréable au Mexique.

Conclusion

Dans le cadre de l’évaluation des projets de voyage au Mexique, de nombreux touristes profitent chaque année de leur séjour sans avoir à déplorer d’incidents. Les mesures de sécurité prescrites peuvent diminuer les risques et contribuer à une expérience de vacances enrichissante. La priorité des visiteurs potentiels semble être d’acquérir des connaissances actualisées et détaillées sur les destinations envisagées. La mise en œuvre de mesures de sécurité prudentes est essentielle pour garantir un voyage sécuritaire et agréable. En outre, les personnes qui prévoient une escapade au Mexique ne doivent pas négliger l’importance de l’assurance voyage, qui offre une protection financière supplémentaire en cas d’urgence. Le respect des coutumes et des lois locales, ainsi que l’adoption d’une attitude respectueuse à l’égard de la culture, améliorent considérablement la qualité de l’expérience tout en réduisant les risques de rencontrer des difficultés.

Autres pays d’Amérique

Voyage en Argentine et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Belize et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Bolivie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Brésil et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Chili et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Colombie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Cuba et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Équateur et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage aux États-Unis et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Nicaragua et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Panama et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Patagonie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Pérou et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Salvador et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Uruguay et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Venezuela et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage