Voyage au Bangladesh et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Souvent négligé pour son voisin plus fréquenté, l’Inde, le Bangladesh réserve au voyageur averti un large éventail de sensations agréables. Avec un afflux annuel d’environ 300 000 visiteurs étrangers, le pays est doté de nombreuses curiosités relativement inexplorées par le plus grand nombre. Le paysage bangladais se caractérise par le vaste réseau de rivières. Les destinations côtières telles que Cox’s Bazar abritent des plages magnifiques, tandis que la ville de Srimangal est réputée pour ses étendues ondulantes de plantations de thé. Dans les centres urbains, le patrimoine culturel est très bien représenté. Dhaka, la capitale, recèle une architecture de l’ère moghole ainsi que des forteresses révélatrices de l’importance historique de la ville. Outre son patrimoine historique et culturel, le Bangladesh fait fréquemment l’objet des interrogations des visiteurs sur la sécurité des voyages.

Les zones à éviter au Bangladesh

Selon les avis du gouvernement, les Chittagong Hill Tracts, situés dans le sud-est du pays, sont souvent une zone à éviter. Le conflit dans cette région découle de tensions de plusieurs décennies apparues dans les années 1970, entre les communautés indigènes et le gouvernement national. En raison de ces conflits, les menaces d’enlèvement, de terrorisme et d’activités criminelles en général sont nettement plus élevées dans cette région que dans les autres régions du pays. Au sud du Bangladesh se trouve Cox’s Bazar, célèbre pour son vaste littoral et ses plages accueillantes. Cependant, à proximité de cette zone se trouvent des camps importants construits pour abriter les Rohingyas, un groupe de personnes qui ont cherché refuge après les persécutions subies au Myanmar. La capitale, Dhaka comporte également des quartiers présentant des risques pour la sécurité. Certains quartiers de la ville, comme Narayanganj, Mirpur et Maghbazar, sont fréquemment identifiés par les habitants comme des zones à haut risque en matière de sécurité. Malgré cette situation, la criminalité peut être présente dans tous les quartiers de la ville et des précautions doivent toujours être prises pour assurer la sécurité des personnes.

La criminalité au Bangladesh

Au Bangladesh, la criminalité reste un sujet de préoccupation important pour les habitants et les touristes éventuels. Dans les grandes villes, notamment la capitale Dharka, les taux de criminalité sont plus élevés que dans les zones moins densément peuplées. Malgré un taux d’homicide comparativement plus faible que dans d’autres pays, la prévalence des crimes violents, y compris les agressions et les vols à main armée, demeure importante au Bangladesh. L’exactitude des statistiques sur les homicides fournies par le gouvernement a été remise en question par des observateurs internationaux, suggérant la possibilité d’une sous-déclaration. Par ailleurs, le Bangladesh se distingue par son classement élevé dans divers indices internationaux de criminalité. Les crimes les plus préoccupants sont les vols, les infractions à la législation sur les stupéfiants et les délits contre les biens.

La fiabilité des données sur la criminalité est souvent compromise par la faible confiance du public dans les forces de police, une situation alimentée par des cas de corruption et de pots-de-vin. Il s’agit là de problèmes qui sont régulièrement cités par la population comme étant les principales préoccupations en matière de sécurité publique. Ces dernières années, une recrudescence de l’activité criminelle a été observée, conduisant à la recherche des causes sous-jacentes par les universitaires locaux. La part considérable de la population vivant sous le seuil de pauvreté est l’un des principaux facteurs. La limitation des opportunités économiques peut conduire les individus à adopter un comportement criminel. La toxicomanie généralisée, le manque d’accès à une éducation de qualité et la corruption systémique ne font qu’aggraver le problème.

Le taux de criminalité au Bangladesh ne peut être abordé sans tenir compte des taux alarmants de violence à l’égard des femmes, du harcèlement sexuel aux formes plus graves d’agression. Le système de justice pénale présente de nombreux obstacles pour les survivantes, notamment une définition archaïque et restrictive du viol et des décisions favorables à l’accusé au détriment de la victime concernée et jugée d’une « moralité insuffisante ». La pression de la communauté décourage souvent les victimes de signaler les crimes sexistes. Malgré la prédominance du problème pour les femmes locales, les implications pour les visiteuses sont évidentes. Le harcèlement sexuel, y compris les avances verbales et physiques importunes dans les espaces publics, est très répandu. Selon certains rapports, des femmes étrangères en déplacement ont subi une agression, soulignant ainsi les problèmes de sécurité pour les femmes voyageant au Bangladesh.

Le terrorisme au Bengladesh

Le paysage de la sécurité au Bangladesh est marqué par une menace terroriste permanente. Au cours des dernières années, le Bangladesh a connu un certain nombre d’attaques terroristes mineures. Les autorités ont signalé l’interception et la perturbation réussies d’autres complots qui étaient à des stades avancés de planification. Malgré les récents attentats visant directement des étrangers et les pertes de vies humaines causées par ces actes au cours des dernières années, des groupes extrémistes, notamment ISIL (État islamique d’Irak et du Levant) et AQIS (Al-Qaïda dans le sous-continent indien), ont manifesté la volonté d’intensifier les activités sur le territoire bangladais. Historiquement, les activités terroristes au Bangladesh ont principalement visé des installations gouvernementales, l’assassinat d’activistes influents et des attaques contre des communautés religieuses minoritaires. Dans les années précédentes, des lieux fréquentés par des étrangers ont également été victimes d’actes de terreur.

Compte tenu de l’historique des attentats, les mêmes lieux et événements peuvent être considérés comme des cibles potentielles par les factions terroristes, malgré l’accalmie relative des actes hostiles à l’égard des étrangers au cours des dernières années. La sécurité totale contre les incidents terroristes constitue un défi en soi, la violence aveugle étant la caractéristique de ces actes. Néanmoins, l’adoption de certaines précautions peut renforcer le sentiment de sécurité. Avant et durant le séjour, un suivi de l’actualité est conseillé aux voyageurs à destination du Bangladesh, à la recherche d’alertes ou de mises en garde émises par les autorités. Le plus grand soin est apporté à la prudence et à l’évitement des événements à forte densité de population. En cas d’incident terroriste, les forces de l’ordre et les services d’urgence doivent impérativement suivre les directives fournies par les autorités pour assurer la sécurité des personnes et se conformer aux opérations de sécurité.

Le vol au Bengladesh

Au Bangladesh, le vol a la particularité douteuse d’être une activité criminelle répandue, allant des petits vols à la tire aux vols à main armée plus graves. Dans les conseils aux voyageurs de différents pays, les ressortissants sont mis en garde contre les risques de larcins, en soulignant notamment les modes opératoires employés par les voleurs au Bangladesh. Les criminels profitent souvent des rues chaotiques de la ville pour commettre des vols à bord de motos ou de pousse-pousse motorisés. Pour réduire le risque lié aux petits délits, les mesures préventives sont vivement encouragées. La démonstration publique de richesse, par exemple le port de bijoux coûteux ou la manipulation de gadgets onéreux, peut augmenter la probabilité d’attirer l’attention de voleurs potentiels. Au contraire, la discrétion et l’utilisation d’un sac de voyage sécurisé avec une fermeture à glissière bien fermée et serrée contre le corps peuvent avoir un effet dissuasif. En outre, les copies de documents importants doivent être conservées en lieu sûr.

Dans tous les cas, une grande prudence est de rigueur, même dans des environnements apparemment sûrs comme les aéroports, les restaurants ou les halls d’hôtel, qui semblent à tort à l’abri des risques de vol. Malgré la gravité des vols mineurs, le danger posé est bien moindre que les vols à main armée et les agressions, qui sont malheureusement assez fréquents, en particulier à Dhaka. Dans le cas pénible d’un vol à main armée, la conduite à adopter est de se soumettre aux exigences de l’agresseur et de privilégier sa propre sécurité. La résistance peut provoquer une réaction violente, de nombreux voleurs opérant dans le cadre de syndicats criminels organisés. Fait intéressant, la probabilité d’être victime d’un vol en tant qu’étranger n’est pas significativement plus élevée au Bangladesh que pour les locaux. Au Bangladesh, les vols ont tendance à être des actes opportunistes plutôt que des actes prémédités contre des cibles spécifiques.

La situation sécuritaire au Bangladesh

La sécurité du Bangladesh en tant que destination de voyage est contrastée. En raison des problèmes de sécurité régionaux et de la menace sous-jacente de la criminalité, une grande surveillance est nécessaire pour les voyageurs. Certaines régions sont particulièrement dangereuses pour les touristes à cause de la fluidité du climat de sécurité. Lors de la préparation d’un voyage, une étape prudente à suivre est de consulter les conseils aux voyageurs émis par les autorités du pays de résidence. La plupart des alertes portent sur des actes criminels potentiels, des menaces de terrorisme et l’instabilité sociale. Le Bangladesh a connu des périodes de fluctuations politiques entraînant des troubles occasionnels. Bien que la stabilité ait été atteinte dans l’ensemble, la paix est délicate et les situations peuvent s’aggraver rapidement. En cas d’escalade des tensions ou de manifestations, un départ en urgence de la zone est conseillé.

La criminalité reste un sujet de préoccupation au Bangladesh, englobant toute une série d’actes illégaux tels que les vols, les agressions, les vols à main armée, les délits sexuels, les enlèvements et les actes de terrorisme. En dépit des risques encourus par les voyageurs, un environnement imprévisible peut entraîner un incident dangereux pour les voyageurs. Outre les risques d’origine humaine, le climat du Bangladesh présente sa propre série de défis. Le pays est situé dans une zone tropicale, soumise à une mousson saisonnière entre juillet et septembre susceptible de provoquer de graves inondations. En outre, la saison des cyclones, qui culmine de mai à juin et d’octobre à novembre, est marquée par d’intenses tempêtes tropicales accompagnées de vents dangereux et de fortes précipitations, qui peuvent avoir des conséquences catastrophiques. La visite du Bangladesh est à éviter pendant cette période compte tenu des risques élevés de catastrophes naturelles.

Quelques conseils de sécurité supplémentaires à suivre lors d’un voyage au Bangladesh

Avant de partir pour le Bangladesh, les voyageurs doivent tenir compte de plusieurs éléments importants :

  • La sensibilité culturelle : Le Bangladesh est une nation majoritairement musulmane aux valeurs traditionnelles. Pour les visiteurs, le respect des coutumes locales passe par l’adoption d’une tenue vestimentaire modeste, adaptée au milieu culturel conservateur.
  • Les exigences en matière d’identification : Les conditions de sécurité au Bangladesh incluent des points de contrôle fréquents dans tout le pays. En cas de besoin, les touristes doivent toujours être prêts à présenter une pièce d’identité. La copie d’une pièce d’identité vitale est conseillée pour être présentée aux points de contrôle, garantissant ainsi la conformité avec les mesures de sécurité locales.
  • L’état de préparation des infrastructures : En termes d’infrastructures, les voyageurs risquent d’être confrontés à un contraste frappant par rapport aux infrastructures habituelles. Les coupures d’électricité et les fluctuations de l’approvisionnement en eau sont fréquentes, et une préparation en conséquence est conseillée aux visiteurs.
  • La sécurité routière : Les conditions de circulation dans le pays sont reconnues comme dangereuses et le non-respect du code de la route est un problème courant. Par conséquent, la conduite d’un véhicule par les visiteurs est déconseillée. En utilisant les transports publics, les voyageurs doivent faire preuve de prudence ; en particulier, la protection offerte par les rickshaws en cas d’accident est minimale, présentant ainsi un risque important pour la sécurité.

Conclusion

Avant de s’embarquer pour un voyage au Bangladesh, une évaluation objective de la situation sécuritaire du pays et de la qualité de l’expérience de voyage offerte est indispensable. Le Bangladesh peut généralement être exploré sans risque significatif, sous réserve du maintien d’une certaine vigilance et de la prise de précautions adéquates vis-à-vis des biens personnels. Lors de l’organisation du séjour, les voyageurs peuvent profiter de toutes les activités offertes par le Bangladesh en termes d’enrichissement culturel et de découverte. Cependant, certains éléments de confort et de commodité habituels peuvent être moins accessibles. Pour cette raison, un voyage au Bangladesh requiert de la flexibilité et une préparation minutieuse pour faire face aux spécificités de cet environnement. En outre, la sécurité des visiteurs passe par le suivi des dernières nouvelles et des avis émis par des sources fiables, notamment en matière d’évolution des situations susceptibles de porter préjudice à la sécurité des visiteurs.

Autres pays d’Asie

Voyage en Afghanistan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Arabie Saoudite et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Australie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Bali et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Bhoutan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Cambodge et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Chine et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Corée du Sud et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Dubaï et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Inde et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Indonésie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Irak et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Iran et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Japon et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Kazakhstan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Kirghizistan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Laos et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Liban et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Malaisie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Mongolie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Myanmar (Birmanie) et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Népal et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Oman et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Ouzbékistan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Pakistan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage aux Philippines et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Qatar et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Singapour et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Sri Lanka et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Syrie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Taïwan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Thaïlande et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Vietnam et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Yémen et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage