Voyage en Égypte et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Considérée et reconnue comme le berceau de l’une des premières civilisations de l’humanité, l’Égypte est une destination de choix pour les passionnés d’histoire. Le charme de la nation ne se limite pas à ses trésors archéologiques. Les touristes sont également intéressés par le charme côtier de destinations telles que Sharm El-Sheikh. La diversité des attractions du pays représente bien plus qu’un rendez-vous avec le passé, elle offre une vibrante gamme d’expériences aux visiteurs d’aujourd’hui. Malgré l’abondance des richesses culturelles du pays et les vestiges d’un passé chargé d’histoire, les visiteurs potentiels sont souvent préoccupés par les risques liés à la sécurité. Les autorités du pays et les acteurs de l’industrie du tourisme déploient des efforts considérables pour assurer la sécurité et le bien-être des touristes, conscients de leur rôle d’ambassadeurs du patrimoine monumental de l’Égypte.

Les zones à éviter en Égypte

Les personnes qui organisent des voyages en Égypte doivent accorder une attention particulière au choix des destinations à l’intérieur du pays. La proximité de zones de conflit, telles que la frontière libyenne, crée un environnement imprévisible auquel les voyageurs doivent être attentifs en raison du débordement des hostilités des conflits de longue date en Libye. La région du Nord-Sinaï est connue pour son potentiel accru d’incidents terroristes, nécessitant une vigilance accrue de la part des visiteurs. Les frontières communes avec Israël et la bande de Gaza sont également des zones généralement déconseillées aux voyageurs, en raison des tensions historiques et actuelles dans ces régions. Dans les conseils aux voyageurs, plusieurs zones sont régulièrement signalées comme nécessitant un état d’alerte renforcé.

Le delta occidental du Nil connaît une situation similaire qui, malgré les avertissements généraux, les stations balnéaires et les lieux fréquemment visités ont renforcé la sécurité pour protéger les voyageurs. Dans le désert occidental, les visiteurs peuvent trouver des poches de stabilité relative, comme la région de Faiyum, qui connaît une augmentation de l’activité touristique. Les zones spécifiques du Sud-Sinaï, y compris Taba et les routes passant par Ras Sedr, ainsi que les zones situées au nord de la route reliant Sainte-Catherine à Nuweiba, doivent être abordées avec prudence. Pour la sécurité et la tranquillité d’esprit des voyageurs qui se rendent en Égypte, une mise à jour des alertes aux voyageurs provenant de sources fiables est impérative et le respect des conseils fournis est indispensable.

La criminalité en Égypte

Malgré une attention souvent portée à la dynamique politique en Égypte, les voyageurs et les résidents doivent connaître la situation de la criminalité dans le pays. Les taux de criminalité en Égypte restent modérés, reflétés par l’indice de criminalité de 47 % en 2023. Les crimes violents sont peu fréquents dans le spectre de l’activité criminelle. Le taux d’homicide du pays s’élève à 0.01 cas pour 1 000 habitants, classé dans une catégorie allant de faible à modérée. Malgré la couverture médiatique importante des incidents violents, ces événements ne sont pas monnaie courante dans la vie quotidienne de la population égyptienne. Les infractions liées à la propriété sont les plus fréquentes dans le pays. Selon les données de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, 5,2 % des Égyptiens sont victimes de vols mineurs chaque année, tandis que les cambriolages touchent environ 2,2 % de la population chaque année.

En outre, les vols de véhicules représentent un défi non négligeable, puisque 8,2 % des conducteurs seraient victimes de vols dans leur véhicule. La corruption, la fraude et la tromperie sont les principaux griefs du public en matière de criminalité liée aux structures gouvernementales. Les citoyens se heurtent souvent à des obstacles pour obtenir justice dans ces contextes, ce qui met en évidence un problème plus large d’ordre public en Égypte. Toutefois, les statistiques sur la criminalité fournies par l’Égypte doivent être considérées avec circonspection. La confiance du public dans la transparence et l’efficacité du gouvernement reste ténue, contribuant à une sous-déclaration des actes criminels. L’ampleur réelle de la criminalité pourrait donc être supérieure aux chiffres officiels.

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Sisi, le gouvernement égyptien a refusé la publication de statistiques actualisées sur la criminalité. La stigmatisation sociétale associée à certains crimes, tels que les agressions sexuelles, constitue une autre dimension de la sous-déclaration. Par exemple, les taux officiels de déclaration de viols sont de 0,001 incident pour 1 000 personnes, mais il existe des témoignages officieux suggérant que la violence fondée sur le sexe est un problème bien plus répandu que les chiffres officiels. Dans ce contexte, les délits tels que les petits vols semblent persister à un rythme appréciable, tandis que la prévalence des crimes violents est moins prononcée. Les voyageurs qui s’apprêtent à visiter l’Égypte doivent adopter des mesures de sécurité pratiques pour réduire au minimum le risque d’être victimes d’un acte criminel.

Le petit vol

Lors d’un séjour en Égypte, la sécurité doit être prise en compte, notamment le problème des vols à l’arraché. Il s’agit d’un type de criminalité qui touche à la fois les résidents et les visiteurs, et qui se concentre sur les vols à petite échelle et les escroqueries. D’après les conseils aux voyageurs du gouvernement étranger, le taux de petits délits officiellement signalés en Égypte est relativement faible, contrairement au stéréotype de la nation particulièrement sujette aux vols mineurs tels que les vols à la tire. Les délits les plus courants sont les vols à la tire, les vols de sacs à l’arraché et les escroqueries, qui s’intensifient souvent dans les lieux animés et les zones fréquentées par les touristes. Le Caire et ses marchés effervescents, les grandes pyramides, le métro du Caire, les sites touristiques de Louxor et les zones urbaines d’Alexandrie, de Gizeh et d’Assouan sont autant d’endroits qui nécessitent une grande prudence.

La protection des objets personnels nécessite une attitude proactive de la part des voyageurs. Pour renforcer la protection, une ceinture porte-billets peut être utilisée. Les objets de valeur doivent donc être rangés dans des endroits moins visibles, par exemple dans le compartiment intérieur d’une veste, dans la poche avant d’un pantalon ou dans un sac solidement attaché et porté en bandoulière. Face à l’augmentation des vols électroniques, le choix d’articles équipés de la technologie anti-RFID s’avère de plus en plus judicieux. En outre, le regroupement de tous les objets de valeur en un seul endroit est une bonne pratique. Lors de sorties quotidiennes, les fonds de réserve doivent être dispersés sur soi et les objets non essentiels confiés au coffre-fort de l’hôtel. La surveillance et la mise en œuvre des stratégies de sécurité susmentionnées peuvent réduire considérablement le risque de petits vols pendant le séjour en Égypte.

Le terrorisme

La présence du terrorisme en Égypte constitue une préoccupation majeure pour les visiteurs. En Égypte, il existe des régions plus exposées aux actes de terrorisme. Il s’agit notamment du Nord-Sinaï, des destinations proches du canal de Suez et des localités du désert occidental, qui offrent aux groupes terroristes la possibilité d’agir en raison de la présence gouvernementale comparativement plus faible. Néanmoins, les activités terroristes ne se limitent pas à ces zones à haut risque. Les attaques sont imprévisibles et ont été connues pour cibler des individus occidentaux entre autres. Le gouvernement égyptien poursuit activement des stratégies de lutte contre le terrorisme afin d’atténuer ces menaces. Malgré les progrès accomplis, les efforts visant à éradiquer ces attaques restent difficiles à mettre en œuvre. Les mesures de sécurité renforcées sont évidentes, en particulier autour des zones touristiques, des sites religieux et des établissements gouvernementaux. Malgré le renforcement des protocoles de sécurité, la protection totale contre la menace terroriste est difficile en raison de la nature intrinsèquement imprévisible de ce type de crime.

La situation sécuritaire en Égypte

À l’heure actuelle, les visiteurs de l’Égypte doivent faire preuve de prudence en raison de l’imprévisibilité du climat sécuritaire et politique. Les personnes qui envisagent de se rendre en Égypte devraient se tenir informées de la situation politique actuelle et adopter des mesures de sécurité contre les délits mineurs tels que le vol. De nombreuses nations recommandent à leurs citoyens de faire preuve d’une certaine vigilance lors de leurs déplacements en Égypte, et certaines conseillent d’évaluer soigneusement la nécessité de leur visite. Les États-Unis, par exemple, ont émis un avis aux voyageurs de niveau 3, qui suggère aux voyageurs de reconsidérer leurs projets en raison d’activités terroristes potentielles et du risque d’être détenus pour des raisons politiques.

Les problèmes de sécurité les plus courants rencontrés par les touristes sont les troubles politiques, le terrorisme, les vols de sacs à main, les vols à main armée et les enlèvements. Malgré les risques inhérents à l’Égypte, les visiteurs sont tenus de faire preuve d’une vigilance constante et peuvent trouver la destination difficile, en particulier pour les voyageurs inexpérimentés. La situation intérieure fluctuante est une préoccupation majeure, qui inspire les conseils aux voyageurs émis par les différents gouvernements. Sous le régime actuel établi après le Printemps arabe, le gouvernement égyptien maintient un contrôle strict. Les manifestations publiques sont interdites, sauf autorisation spécifique, et les participants risquent d’être arrêtés et potentiellement maltraités pendant leur détention.

En Égypte, les touristes sont appelés à se montrer prudents avant d’exprimer toute critique à l’égard du gouvernement, à la fois verbalement et en ligne. La suppression ou la désactivation des comptes de médias sociaux contenant du contenu antigouvernemental est conseillée. La tension le long des frontières égyptiennes, en particulier lors des récents conflits entre Israël et Gaza, est un autre facteur à prendre en compte. Les troubles historiques et actuels à la frontière soulignent le besoin pour les voyageurs d’éviter ces zones en raison des risques d’escalade. Lors de manifestations pro-palestiniennes en Égypte, certains manifestants ont été arrêtés, tandis que d’autres ont manifesté dans des lieux non approuvés par le gouvernement. Pour cette raison, la prise de distance par rapport à toute activité de protestation est recommandée.

Quelques conseils de sécurité supplémentaires à suivre lors d’un voyage en Égypte

Lors d’un voyage en Égypte, certaines précautions supplémentaires doivent être adoptées par les voyageurs. Déjà, vous pouvez prendre contact avec une agence de voyage locale, par exemple sur le site Voyage Égypte, pour vous renseigner. Dans les zones côtières de l’Égypte, les visiteurs doivent être conscients des risques potentiels posés par les habitants de l’océan. La rencontre avec des requins, bien que peu fréquente, s’est déjà produite par le passé. Les femmes qui partent en voyage en Égypte peuvent être confrontées à des problèmes de sécurité personnelle. Pour réduire les risques, les déplacements à pied en solitaire sont fortement déconseillés le soir. L’adoption d’une approche proactive en matière de sécurité personnelle peut permettre d’éviter une attention non désirée. En Égypte, les touristes sont souvent abordés par des vendeurs et des mendiants qui souhaitent vendre leur marchandise ou demander de l’argent.

Par conséquent, la politesse et la fermeté sont de mise en cas de refus, en raison de la qualité souvent douteuse des marchandises proposées. De plus, les touristes sont souvent amenés à faire des achats sur les marchés, entraînant des dépenses excessives. En Égypte, les routes du pays présentent des risques importants, des accidents de la circulation se produisant régulièrement. Les personnes qui choisissent de traverser les rues égyptiennes en tant que piétons doivent faire preuve d’une extrême prudence, surtout compte tenu des habitudes de conduite qui prévalent. Les personnes qui envisagent de conduire en Égypte doivent avoir une bonne expérience de la conduite, en particulier en cas de location d’un véhicule. La conduite de nuit est déconseillée et les voyageurs doivent être conscients des mauvaises conditions routières dans les zones rurales, ce qui ajoute à la difficulté du voyage.

Conclusion

La question de la sécurité des voyageurs en Égypte revient souvent dans les discussions sur les voyages internationaux. La navigation en Égypte en toute sécurité exige de la vigilance et le respect des consignes de sécurité. Les touristes doivent être bien informés sur leur environnement et se tenir à l’écart des régions identifiées comme dangereuses. Les discours politiques et les activités susceptibles d’être perçus comme litigieux sont également déconseillés. Les effets personnels, en particulier les objets de valeur, doivent être mis en sécurité et les touristes doivent rester vigilants, en particulier dans les zones très fréquentées qui présentent un risque plus élevé de petits vols. En résumé, l’attrait de l’Égypte en tant que destination de voyage peut être apprécié en prenant conscience des pratiques de sécurité. La prévention des comportements à risque et l’attention portée à l’environnement permettent aux voyageurs d’atténuer les dangers potentiels et de vivre un voyage enrichissant dans cette nation captivante.

Autres pays d’Afrique

Voyage en Afrique du Sud et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Algérie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Bénin et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Botswana et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Éthiopie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Gabon et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Ghana et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage aux îles Canaries et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à l’île Maurice et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Kenya et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Libye et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Madagascar et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mali et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Maroc et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mozambique et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Namibie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Nigeria et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Ouganda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Rwanda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Soudan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Tanzanie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Tchad et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Tunisie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Zambie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Zimbabwe et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage