Voyage en Zambie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Dans le domaine du tourisme, la Zambie se démarque comme une destination séduisante auprès des amateurs avides de découvrir l’allure diversifiée des paysages africains. Malgré les difficultés rencontrées lors de la pandémie de COVID-19, la Zambie est parvenue à attirer plus d’un million de visiteurs. Les touristes internationaux se tournent souvent vers les merveilles naturelles de la Zambie. Notamment, le pays est le gardien des chutes Victoria, un spectacle naturel reconnu comme l’une des premières chutes d’eau au monde, et s’enorgueillit du lac Tanganyika. Malgré son patrimoine culturel et ses environnements naturels, tous les touristes potentiels se posent souvent la question de la sécurité lors de leur visite en Zambie. Pour répondre à cette préoccupation légitime, une analyse complète des différents aspects de la sécurité des voyages en Zambie est essentielle.

Les zones à éviter en Zambie

En Zambie, les régions à forte criminalité doivent être identifiées afin garantir la sécurité et la qualité du voyage. La capitale, Lusaka, centre d’activités et de culture, connaît également un taux de criminalité plus élevé. Dans certains quartiers de Lusaka, une prudence accrue est de mise. Les zones telles que les quartiers informels de Kanyama et de Chibolya, ainsi que les régions adjacentes aux lignes de chemin de fer, sont connues pour leur taux de criminalité élevé. Les touristes doivent se tenir à l’écart de ces zones pour limiter les risques de délinquance. La province de Copperbelt, une région riche en minerais, est malheureusement confrontée à une augmentation de la criminalité et les visiteurs doivent faire preuve de vigilance lors de leurs déplacements dans cette région.

Les zones frontalières, en particulier la zone adjacente à la République démocratique du Congo, présentent un ensemble de risques spécifiques. Non seulement le risque d’activités criminelles est accru en raison de l’activité des gangs congolais, mais la présence historique de mines terrestres reste un rappel périlleux des conflits passés. La route reliant Mufulira à Ndola a la réputation d’être un point névralgique pour les vols de voitures et doit être empruntée avec la plus grande prudence, si nécessaire. En outre, les régions limitrophes de l’Angola et du Mozambique présentent également des risques liés aux mines terrestres. La connaissance des dangers et une planification appropriée peuvent grandement améliorer la sécurité personnelle lors de la traversée des divers paysages de la Zambie.

La situation sécuritaire en Zambie

En général, les touristes peuvent s’attendre à une expérience sûre en visitant la Zambie. Toutefois, la prudence est de mise, en particulier dans les grandes villes et les zones très peuplées, notamment après la tombée de la nuit. Pour certains pays, la Zambie est actuellement soumise à un avertissement de voyage de « niveau 1 », la classification la moins sérieuse. À l’inverse, d’autres pays suggèrent à leurs citoyens de faire preuve d’une vigilance accrue lors de leur séjour en Zambie, souvent en raison de préoccupations régionales spécifiques. La plupart du temps, les conseils aux voyageurs signalent des risques tels que les vols à petite échelle, les cambriolages de véhicules, les cambriolages résidentiels, les détournements de voitures et les troubles publics potentiels. Malgré ces préoccupations, les voyageurs peuvent néanmoins prévenir de tels incidents en respectant les règles de sécurité de base.

En Zambie, les crimes et délits sont plus fréquents dans les centres urbains tels que Lusaka et la région de la ceinture de cuivre. L’intérêt des visiteurs se porte généralement sur les parcs nationaux de Zambie, qui ont tendance à être éloignés de l’agitation de la vie urbaine. Néanmoins, la Zambie connaît sa part de manifestations publiques, résultant parfois de politiques gouvernementales perçues comme restrictives, qui ont conduit à des affrontements, en particulier au cours de la période précédant les élections nationales. En matière de phénomènes naturels, les défis les plus fréquents en Zambie sont les sécheresses et les inondations. Les voyageurs doivent se familiariser avec les mesures de conservation de l’eau en vigueur et les respecter en signe de considération pour leurs hôtes et les communautés locales.

La criminalité en Zambie

La criminalité constitue une préoccupation majeure pour les voyageurs en Zambie, en raison d’un taux de criminalité plus élevé que la moyenne. Toutefois, la situation de la Zambie en matière de criminalité n’est pas aussi grave que celle de certains pays du continent africain, tels que l’Afrique du Sud. Selon les statistiques, le taux d’homicide en Zambie est de 0,05 cas pour 1000 habitants. Malgré ce chiffre préoccupant, une grande partie de la violence est associée à des conflits entre gangs, qui ne touchent généralement pas les touristes. Dans les rapports des résidents et des expatriés en Zambie, les crimes les plus courants sont les cambriolages de véhicules, les larcins, les cambriolages résidentiels et les agressions dans la rue. Cependant, les données de la police indiquent une baisse générale des taux de criminalité au cours des dernières décennies.

Géographiquement, la majorité des incidents criminels sont concentrés dans la capitale de la Zambie, Lusaka, et dans la province de Copperbelt, riche en minerais, qui borde la République démocratique du Congo. Malgré ces défis, la voie vers la création d’un environnement plus sûr pour tous en Zambie exige des progrès substantiels. Plusieurs facteurs contribuent aux taux de criminalité élevés du pays. Le crime organisé reste une préoccupation majeure, la Zambie affichant un score de 4,8 dans l’indice mondial de la criminalité organisée. Les syndicats criminels du pays sont responsables de diverses activités illégales, notamment le trafic d’êtres humains, l’extraction de bois non durable, l’exploitation minière non autorisée et la distribution de stupéfiants.

La présence des crimes est étroitement liée aux problèmes de corruption au sein de la société zambienne. Les facteurs sociaux, tels que la pauvreté généralisée et les fortes disparités de revenus, jouent également un rôle dans les crimes contre la propriété. Les zones urbaines sont souvent le théâtre de crimes opportunistes qui visent les signes extérieurs de richesse, fondamentalement motivés par le ressentiment social et la lutte pour les nécessités de base. La proximité de la Zambie avec la République démocratique du Congo, un pays en proie à une instabilité prolongée, complique encore la situation en matière de criminalité. La porosité de la frontière permet le débordement des troubles et l’infiltration de groupes criminels congolais qui contribuent aux activités illicites dans les régions septentrionales de la Zambie.

Le vol à main armée

Les visiteurs de la Zambie doivent être conscients des cas de vols à main armée, qui représentent une menace importante pour la sécurité des personnes, en particulier dans les zones urbaines comme dans la région de Copperbelt et de Lusaka. Les personnes qui doivent s’aventurer dehors après le coucher du soleil doivent rester vigilantes et conscientes de l’environnement pour éviter de se faire remarquer par des personnes mal intentionnées. Les activités qui risquent d’attirer indûment l’attention, comme les transactions financières dans la rue, y compris l’échange de devises ou le retrait d’argent à un distributeur automatique de billets, doivent être strictement évitées pendant la nuit.

Les criminels surveillent souvent les distributeurs automatiques de billets à la recherche de cibles potentielles, en particulier les personnes qui viennent d’effectuer un retrait. Pour minimiser les risques, les guichets automatiques ne doivent être utilisés que dans les enceintes sécurisées des établissements bancaires. En outre, les détournements de voiture représentent un risque important et sont considérés comme une forme courante de vol à main armée en Zambie. Pour les personnes voyageant par la route, en particulier près des frontières avec le Congo, la menace posée par les gangs congolais, qui sont plus actifs après la tombée de la nuit, doit être prise en compte. Pour prévenir ces risques, les voyageurs sont invités à se déplacer pendant la journée.

Le vol mineur

Malgré les difficultés rencontrées par la Zambie en matière d’application de la loi, les touristes se heurtent principalement à des vols mineurs. Le risque de vol est souligné par les conseils aux voyageurs émis par les différents pays étrangers, qui met en garde les voyageurs contre les risques associés aux délits mineurs en Zambie. L’avis souligne la fréquence de crimes tels que les vols à la tire et la saisie forcée de sacs personnels dans certaines zones, notamment dans la capitale du pays, Lusaka, ainsi que dans la région de la Copperbelt et dans les lieux fréquentés par les touristes. À Lusaka, les voleurs à la tire ciblent stratégiquement les zones commerçantes, les environs des gares routières et les zones proches des boîtes de nuit.

Pour limiter le risque de devenir victime des petits délits, les voyageurs doivent être vigilants et adopter des mesures préventives simples. Par exemple, les visiteurs doivent éviter d’exhiber des objets de valeur tels que des bijoux opulents ou de l’argent liquide en abondance. Le contexte économique de la Zambie, marqué par des niveaux de pauvreté considérables, place involontairement les biens des touristes, tels que les téléphones portables, en forte demande, leur valeur équivalant parfois aux revenus locaux de plusieurs mois. Les visiteurs doivent également veiller à leurs effets personnels à tout moment et éviter de les laisser sans surveillance. Le recours à un sac sécurisé avec des compartiments pouvant être fermés, de préférence par des fermetures éclair, est recommandé plutôt que de se fier aux ceintures d’argent pour protéger les objets de valeur.

La prudence s’impose également lors des transactions financières. Les touristes doivent éviter les changeurs de monnaie non autorisés et opter plutôt pour des institutions bancaires reconnues ou des guichets automatiques pour échanger ou retirer de l’argent. Par ailleurs, les rencontres avec des représentants du gouvernement peuvent entraîner des frais illégitimes. La sécurité des véhicules est un autre domaine qui mérite une attention particulière. Les criminels ciblent généralement les véhicules de location ainsi que les modèles de luxe, tels que les 4×4 et les voitures haut de gamme, et les vols dans les véhicules constituent un problème. En conséquence, les objets personnels ne doivent jamais être laissés en vue dans une voiture laissée sans surveillance.

Quelques conseils de sécurité supplémentaires à suivre lors d’un voyage en Zambie

Pour les personnes qui prévoient de se rendre en Zambie, plusieurs considérations de sécurité doivent être prises en compte afin de garantir une visite agréable et en toute sécurité. Les lignes directrices suivantes aideront les voyageurs à se déplacer en toute sécurité dans le pays :

  • Les personnes qui fréquentent les établissements nocturnes de Lusaka doivent rester vigilantes, de nombreux cas de surconsommation d’alcool ayant été signalés dans des boîtes de nuit, des bars et même des restaurants. Pour éviter toute forme de criminalité liée à la drogue, les consommateurs doivent impérativement surveiller de près leur alimentation et leurs boissons.
  • Les voyageurs sont avertis que les accidents de la circulation sont une préoccupation majeure en Zambie et constituent une cause importante de décès. La cause principale de la mortalité est souvent attribuée à l’état difficile des routes et à des comportements de conduite risqués. La majorité des accidents mortels se produisant la nuit, les déplacements sur la route sont fortement conseillés pendant la journée.
  • La Zambie est un pays à forte prévalence de maladies transmises par les insectes, notamment le paludisme. Les voyageurs doivent adopter des mesures préventives, telles que l’application régulière d’un insectifuge, pour limiter les risques de piqûres de moustiques. En outre, les maladies transmises par l’eau, comme le choléra, sont préoccupantes. Par conséquent, la consommation d’eau embouteillée est vivement conseillée pour éviter les maladies.
  • Pour les visiteurs désireux de découvrir les environnements naturels et la faune de la Zambie, une certaine précaution est indispensable. Lors d’un safari ou de l’exploration d’un parc, les visiteurs doivent se tenir à bonne distance des animaux sauvages, qui peuvent être imprévisibles et blesser quelqu’un en s’approchant de trop près.

Conclusion

La sécurité des visiteurs en Zambie est généralement assurée, en particulier grâce au respect des consignes de la sécurité. Les statistiques de criminalité sont élevées dans les zones urbaines, mais ces incidents sont moins fréquents dans les lieux fréquentés par les touristes. En outre, les crimes se produisent rarement en plein jour, réduisant ainsi les risques pour les visiteurs qui s’adonnent à des activités diurnes. Pour garantir une visite sûre et agréable, les voyageurs doivent appliquer des mesures de sécurité élémentaires. Par exemple, les objets de valeur doivent être mis en lieu sûr, la vigilance doit être de mise dans les lieux très fréquentés et les déplacements dans des zones peu familières doivent être évités après la tombée de la nuit.

Autres pays d’Afrique

Voyage en Algérie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Afrique du Sud et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Ouganda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Libye et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Nigeria et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Rwanda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Madagascar et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Tanzanie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Kenya et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Maroc et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mozambique et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Zimbabwe et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mali et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Soudan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Ghana et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à l’île Maurice et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Gabon et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Égypte et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Tunisie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Tchad et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Namibie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage