Voyage au Maroc et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Le Maroc, situé dans la magistrale étendue de l’Afrique du Nord, se distingue comme une destination d’une profonde signification historique et d’une nature inégalée. L’attrait unique du pays provient d’un éventail d’attractions variées qui s’adressent à un ensemble de centres d’intérêt, allant des passionnés de culture aux amoureux de la nature. Le patrimoine culturel du pays est pleinement visible dans les centres urbains Malgré le caractère attractif et la myriade d’activités proposées aux voyageurs au Maroc, des questions de sécurité se posent naturellement. Pour évaluer la sécurité des visiteurs potentiels, un grand nombre de facteurs doivent être examinés, tels que l’état actuel de la stabilité politique, les taux de criminalité et les mesures mises en place par le secteur du tourisme pour protéger ses clients internationaux.

Les zones à éviter au Maroc

Les personnes qui se rendent au Maroc doivent se tenir à l’écart du Berm, qui désigne la frontière militarisée avec le Sahara occidental occupé par le Maroc, ainsi que le territoire du Sahara occidental proprement dit. Cette région est marquée par un conflit permanent entre les Sahraouis locaux et les autorités marocaines. En outre, la zone frontalière est contaminée par des vestiges de guerre, notamment des mines non explosées qui présentent des risques importants. Le territoire frontalier avec l’Algérie est une autre zone de danger potentiel pour la sécurité. Les étendues reculées des montagnes de l’Atlas ont été identifiées comme abritant des factions terroristes ciblant des ressortissants étrangers.

Pour explorer les terrains montagneux, les visiteurs doivent emprunter des itinéraires populaires et reconnus comme sûrs. Dans le nord du Maroc, certaines zones isolées des montagnes du Rif présentent un danger accru. Par conséquent, les touristes qui envisagent de voyager dans ces régions doivent faire preuve de prudence et limiter leurs déplacements de préférence à des secteurs réputés sûrs. De plus, les voyageurs doivent être informés des derniers avis et directives émanant de sources fiables et doivent vérifier la conformité de leurs itinéraires avec les recommandations en matière de sécurité.

La criminalité au Maroc

Les préoccupations relatives à l’activité criminelle sont souvent au premier plan pour les personnes qui prévoient de se rendre au Maroc. Malgré un certain degré d’appréhension alimenté par des préjugés associés aux marchés du pays et au comportement de ses habitants, la criminalité est bien présente, et les visiteurs peuvent courir un risque plus élevé en tant que victimes. Le Maroc est classé moyennement en termes d’activité criminelle, avec un score de 49 sur 100 selon l’indice international de la criminalité. Le taux relativement faible de crimes violents est l’un des aspects les plus rassurants. En effet, le taux d’homicide au Maroc est de 0,02 incidents pour 1000 habitants.

En règle générale, la baisse du taux d’homicide dans un pays se traduit par une tendance à la baisse des autres formes de criminalité violente. Néanmoins, le Maroc est confronté à divers types de délits. Les crimes contre la propriété, tels que les cambriolages et les vols, se produisent avec une certaine régularité. Le taux de cambriolage enregistré est d’environ 0.08 pour 1000 personnes, mais un certain nombre des incidents ne sont peut-être pas signalés. Les vols partagent également ce problème de sous-déclaration, avec un taux officiel de 0.14 pour 100 personnes. Les vols, y compris les vols à la tire et les escroqueries, représentent une menace importante. Il s’agit de petits délits contre les biens qui touchent principalement les touristes étrangers.

Toutefois, les efforts déployés pour lutter contre la violence et la criminalité ont été reconnus par des organisations internationales. Les mesures prises par le Maroc en vue de la réduction de la criminalité violente semblent aujourd’hui apporter un certain nombre de résultats. Selon des sources gouvernementales, les statistiques révèlent une réduction notable de l’ensemble des actes criminels, avec une baisse de 30 % en 2022. En outre, les délits violents ne représentent plus que 6 % du total des délits signalés. Lors d’un voyage dans le pays, les visiteurs doivent prendre des mesures pour se protéger, en particulier contre les vols et les cambriolages. Bien que les menaces violentes existent, elles sont peu fréquentes dans les milieux touristiques.

Le vol à l’étalage

Dans les avis délivrés par de nombreux gouvernements étrangers, les inquiétudes liées à la prévalence de délits mineurs au Maroc sont souvent mises en exergue. La perception du Maroc comme un foyer de terrorisme est une idée erronée, mais la présence d’un nombre élevé de petits vols est une source d’inquiétude légitime pour les touristes. Les points chauds du tourisme, y compris la ville historique de Fès, les nombreux marchés animés connus sous le nom de souks, les réseaux complexes de vieilles villes appelées médinas et les stations balnéaires populaires comme Agadir, sont des zones en proie aux vols les plus fréquents.

Au Maroc, une attitude vigilante à l’égard de ses effets personnels est recommandée aux voyageurs. Les accessoires antivol tels que les sacs croisés, qui offrent une sécurité accrue, ou les ceintures d’argent, qui permettent de garder en sécurité les objets essentiels tels que les portefeuilles et les téléphones portables, constituent un bon moyen d’éviter les vols. Les objets personnels ne doivent en aucun cas être laissés sans surveillance, même momentanément. La présentation d’importantes sommes d’argent en liquide est une invitation faite aux voleurs. En outre, une certaine prudence est recommandée lors de l’utilisation des distributeurs automatiques de billets, notamment les machines situées dans les enceintes sécurisées des bureaux de poste ou des banques.

Pour réduire encore le risque de vol, les sacs doivent être transportés du côté opposé à la circulation routière et marcher face aux véhicules venant en sens inverse. Il s’agit là d’un conseil qui s’explique par la fréquence des vols au volant, des criminels circulant à scooter ou à moto s’emparant d’objets de valeur sur des piétons. Le harcèlement et les escroqueries sont un autre aspect de la petite délinquance à surveiller. Parmi les escroqueries connues, figurent des individus qui se présentent comme des guides touristiques dans la médina et exigent ensuite des honoraires déraisonnables. Pour éviter ce genre d’escroquerie, les voyageurs doivent s’adresser à des guides certifiés, identifiables au badge officiel fourni par l’administration municipale.

Le terrorisme

La problématique du terrorisme est souvent au premier plan des préoccupations de sécurité des voyageurs qui envisagent de se rendre au Maroc. Dans les avis aux voyageurs émis par divers pays, le terrorisme est souvent cité comme justification d’une vigilance accrue. Reconnaissant le risque de terrorisme à l’intérieur de ses frontières, le Maroc s’est engagé activement dans des mesures de lutte contre le terrorisme. La détention par le gouvernement marocain d’une cinquantaine de personnes soupçonnées d’appartenir à des groupes extrémistes islamiques en 2023 témoigne de cette volonté. Malgré sa situation géographique dans une région qui connaît une incidence substantielle du terrorisme, le Maroc n’est pas à l’abri d’un débordement des activités terroristes à l’extérieur de ses frontières.

En 2018, deux touristes scandinaves ont été tuées dans les montagnes de l’Atlas, un acte terroriste qui a profondément affecté la nation. Il s’agit d’un rappel brutal que, malheureusement, les ressortissants étrangers sont susceptibles de devenir la cible d’activités terroristes, qui peuvent inclure des attentats à la bombe ou des confrontations directes telles que des homicides ou des enlèvements. Néanmoins, le niveau de risque perçu par les touristes concernant le terrorisme au Maroc peut être plus élevé que la réalité. Selon le Global Terrorism Index, le Maroc se situe au 76e rang. L’engagement continu des autorités marocaines dans la lutte contre le terrorisme au cours de la dernière décennie a joué un rôle important dans l’atténuation de ces menaces.

En général, les incidents terroristes au Maroc ont tendance à se produire dans des zones moins peuplées, notamment dans certains endroits des montagnes de l’Atlas ou dans les régions du Sahara contrôlées par le Maroc. Ainsi, les voyageurs qui s’abstiennent de s’aventurer dans ces régions sont moins susceptibles d’être confrontés au terrorisme. Selon les autorités, la vigilance doit être de mise, les voyageurs doivent rester informés de la situation en matière de sécurité et respecter les consignes de sécurité données par les organismes locaux et internationaux. Grâce à cette attitude, les personnes qui voyagent peuvent limiter considérablement les risques et profiter de leur séjour au Maroc en toute sérénité.

La situation sécuritaire au Maroc

Le Maroc est une destination de voyage très prisée grâce à ses sites historiques et son climat agréable. Cependant, la considération de la sécurité est primordiale pour tout voyageur qui envisage de se rendre pour la première fois au Maroc. Si le Maroc est généralement considéré comme une destination sûre, le pays présente néanmoins des risques. Les actions terroristes, bien que moins fréquentes que dans d’autres régions, restent un sujet de préoccupation. Les enlèvements, bien que peu fréquents, doivent être considérés comme un risque potentiel. Le vol, y compris le vol de sac à main et le vol à la tire, ainsi que le vol à main armée, existent mais ils sont relativement peu fréquents par rapport à d’autres normes internationales.

Pour prendre des décisions éclairées, les voyageurs potentiels devraient consulter les conseils aux voyageurs émis par leur pays d’origine ou par des gouvernements crédibles. Récemment, les tensions politiques, notamment la situation israélo-palestinienne, ont entraîné des troubles civils dans certaines régions. Les manifestations à grande échelle se sont multipliées et ont été marquées par un sentiment anti-occidental. Par conséquent, les ressortissants étrangers devraient se tenir à l’écart de ces manifestations pour éviter d’éventuelles altercations avec les manifestants ou des confrontations avec le personnel de sécurité.

Les catastrophes naturelles constituent également un risque pour la sécurité. En septembre 2023, un important tremblement de terre, situé à l’épicentre dans les montagnes reculées de l’Atlas, a provoqué des pertes en vies humaines et des destructions matérielles. Les efforts de reconstruction continuent, et les visiteurs sont invités à observer les dommages subis par les infrastructures et les risques de répliques, et à s’informer sur la préparation aux tremblements de terre. En dépit de ces préoccupations, de nombreuses régions du Maroc, en particulier dans le nord et le long de la côte, sont restées largement en dehors des problèmes liés aux catastrophes naturelles.

Quelques conseils de sécurité supplémentaires à suivre lors d’un voyage au Maroc

Lors de la préparation d’un voyage au Maroc, la connaissance des règles de sécurité à respecter pour les déplacements dans le pays est primordiale. Dans le pays, plusieurs vols sont survenus au détriment des touristes. Les visiteurs ont intérêt à faire preuve de vigilance lors de leurs promenades en solitaire, en particulier le soir. La lumière du jour ne garantit pas nécessairement la sécurité, et des cas de vols et d’agressions ont été signalés dans des zones de plage moins fréquentées et dans des quartiers plus calmes. La consommation de drogues au Maroc est régie par des lois strictes, rigoureusement appliquées. Malgré un préjugé répandu sur la tolérance du Maroc à l’égard des activités hédonistes, les informations disponibles attestent du contraire.

Pour éviter de graves conséquences juridiques, les touristes sont vivement invités à décliner toute offre de substances illicites, quelle qu’en soit la source. Pour les femmes qui voyagent, le problème du harcèlement de rue, y compris l’attention et les commentaires non désirés, constitue une préoccupation importante au Maroc. L’adoption d’une tenue modeste, caractérisée par des vêtements à la fois longs et amples, peut aider à se fondre dans la population locale. En outre, les femmes ont tout intérêt à éviter les excursions en solitaire après la tombée de la nuit. Dans toutes les activités, l’accent doit être mis sur la prudence et le respect des lois et coutumes locales, pour garantir une expérience sûre et respectueuse de la culture marocaine.

Conclusion

La sécurité des touristes au Maroc reste une préoccupation urgente, mais le pays s’est imposé comme l’une des destinations les plus sûres de la région de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Le gouvernement marocain a démontré son engagement à protéger à la fois ses résidents et ses visiteurs. De nombreuses mesures ont été mises en œuvre pour réduire la criminalité violente et contrer la menace terroriste, créant ainsi un environnement plus sûr. Pour plus d’informations avant votre voyage, vous pouvez visiter le site Voyage Maroc. Pendant la découverte du Maroc, les touristes doivent respecter les protocoles habituels de sécurité en matière de voyage. Par exemple, les voyageurs doivent se tenir au courant de la situation locale, éviter les manifestations ostentatoires de richesse, conserver les documents importants et les objets de valeur en lieu sûr, et rester vigilants dans les zones très fréquentées sujettes à la petite délinquance.

Autres pays d’Afrique

Voyage en Algérie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Afrique du Sud et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Ouganda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Libye et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Nigeria et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Rwanda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Madagascar et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Tanzanie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Kenya et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mozambique et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Zimbabwe et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Zambie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mali et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Soudan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Ghana et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à l’île Maurice et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Gabon et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Égypte et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Tunisie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Tchad et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Namibie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage