Voyage en Tanzanie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

La Tanzanie jouit d’une réputation notable en tant que lieu touristique privilégié sur le continent africain. Le charme du pays réside dans la diversité de ses paysages naturels et de ses caractéristiques géographiques, notamment le mont Kilimandjaro, le plus haut sommet d’Afrique, ainsi que ses lignes côtières. Les parcs nationaux tanzaniens sont les principales destinations des voyageurs, en particulier le célèbre parc national du Serengeti. Dans ces zones protégées, les visiteurs découvrent les célèbres animaux sauvages d’Afrique au sein des habitats naturels. En outre, le pays est imprégné d’histoire et de riches traditions culturelles. Toutefois, les personnes qui prévoient de se rendre en Tanzanie doivent impérativement réfléchir aux questions de sécurité. Bien que la plupart des touristes profitent d’un séjour en toute sécurité, un suivi des recommandations émises par les autorités locales et les organisations internationales est nécessaire, tout comme le respect des mesures de sécurité habituelles.

Les zones à éviter en Tanzanie

Pour garantir la sécurité des personnes lors d’un voyage en Tanzanie, les voyageurs doivent être attentifs aux zones qui présentent un danger accru. Les autorités déconseillent souvent de se rendre dans les zones adjacentes à la frontière du Mozambique, en particulier dans la région de Mtwara, en raison des menaces élevées de terrorisme et de violence. Dar es Salaam, la ville la plus peuplée du pays, est également connue pour son taux de criminalité élevé. Pour certains gouvernements de pays étrangers, la criminalité à l’encontre des étrangers est plus fréquente dans des sites spécifiques, notamment les principaux points de transit, les sites de loisirs populaires tels que Coco Beach, et les centres de consommation comme les marchés de rue.

Les destinations fréquentées par les touristes, comme Zanzibar, ont connu une augmentation inquiétante des cas de criminalité de rue et de harcèlement. Malgré ces préoccupations, les visites dans ces lieux ne doivent pas être rejetées. Toutefois, les touristes doivent impérativement rester vigilants et mettre leurs biens en sécurité dans les ruelles historiques de Stone Town. En outre, Arusha, porte d’entrée des alpinistes en route pour le Kilimandjaro, a tendance à attirer des éléments criminels qui s’attaquent aux visiteurs sans méfiance. La Tanzanie présente une extraordinaire mosaïque de merveilles culturelles et naturelles, mais les voyageurs doivent prendre les précautions nécessaires, en particulier dans les zones connues pour être problématiques.

La criminalité en Tanzanie

Le taux de criminalité en Tanzanie est souvent à l’origine du malaise des habitants du pays. Dans les enquêtes sur le coût de la vie, la perception de la criminalité est révélée par 58 % des participants qui considèrent que le niveau de criminalité est modéré. Les résidents semblent s’accorder sur la montée en puissance de la criminalité au cours des dernières années. La corruption et les pots-de-vin constituent les problèmes les plus importants, avec plus de 80 % des personnes qui expriment leur appréhension. La sécurité des véhicules arrive en deuxième position, avec environ 64 % des personnes qui s’inquiètent du vol ou de la dégradation de leur voiture. En revanche, les autres activités criminelles, telles que les infractions violentes, les atteintes aux biens et les actes de discrimination, suscitent moins d’inquiétude.

Selon les estimations, la précaution est de mise à l’intérieur des frontières de la Tanzanie, mais le niveau de menace n’est pas uniformément élevé dans tous les lieux ou toutes les situations. La journée présente un contraste dans la perception de la sécurité, de nombreuses personnes se sentant plus à l’aise pour se déplacer à la lumière du jour, contrairement à la tombée de la nuit qui accroît souvent le sentiment d’insécurité. Les autres chiffres relatifs à la criminalité en Tanzanie sont encourageants et rassurants. Le pays enregistre un taux d’homicide de 0.006 incidents pour 100 habitants, ce qui est considéré comme un chiffre modéré. En outre, les taux d’homicides et de crimes violents ont affiché une tendance à la baisse au cours des dernières années, suggérant une amélioration de la sécurité publique.

Le vol

Les incidents de vol en Tanzanie posent régulièrement des problèmes aux voyageurs, la criminalité de rue se manifestant sous diverses formes. Les vols à la tire et les méthodes de vol plus violentes, y compris les effractions de véhicules en stationnement et les vols à main armée exécutés à grande vitesse, sont malheureusement des phénomènes familiers dans tout le pays. La tentation du vol d’objets de valeur chez les touristes, perçus comme des personnes aisées, est souvent trop forte pour les individus engagés dans des activités criminelles. En conséquence, plusieurs pays mettent en garde leurs citoyens voyageant en Tanzanie contre les risques de vol. Par exemple, dans certains pays, les autorités signalent une recrudescence des vols à l’arraché, notamment dans les véhicules en mouvement, en particulier à Dar es Salaam.

Pour limiter les risques, les voyageurs peuvent adopter des mesures de précaution. Par exemple, le port des sacs sur l’épaule la plus éloignée du bord de la route est conseillé afin de minimiser le risque de vols à l’arraché. En cas de vol dans un véhicule en mouvement, la sécurité personnelle doit être une priorité et les objets volés doivent être abandonnés. Outre les menaces immédiates telles que le vol, les escroqueries et les fraudes financières sont également courantes, la fraude à la carte de crédit étant particulièrement préoccupante. En Tanzanie, l’économie est principalement axée sur l’argent liquide, et les visiteurs doivent donc s’organiser en conséquence. La monnaie locale peut être échangée dans des bureaux de change dignes de confiance, ou retirée dans des distributeurs automatiques de billets situés à l’intérieur ou à proximité des banques.

Le vol à main armée

Dans le contexte de la sécurité en Tanzanie, le vol peut sembler un moindre mal par rapport à la menace croissante d’activités criminelles violentes qui pèsent sur les résidents et les visiteurs. Le vol à main armée est l’activité criminelle la plus répandue. Cette forme de criminalité a connu une augmentation notable, notamment dans les régions proches des frontières orientales de la Tanzanie, qui jouxtent des pays tels que la République démocratique du Congo, le Rwanda et le Burundi. La gravité de la situation justifie les avertissements lancés par les administrations étrangères. En effet, la plupart des criminels brandissent des machettes ou des bâtons, ce qui constitue une menace constante, indépendamment de l’arme utilisée.

Les enlèvements rapides contribuent en outre à la situation alarmante de la criminalité dans le pays. Dans ce cas, les assaillants forcent les victimes à retirer des sommes importantes de leurs comptes bancaires ou à effectuer des échanges monétaires considérables en échange de leur libération. En dépit du caractère inquiétant de ces épisodes, certaines mesures peuvent réduire les risques d’être victime de ce genre du vol. Les précautions les plus importantes consistent à sélectionner avec soin les moyens de transport et d’hébergement. Le recours exclusif à des services réputés diminue la vulnérabilité aux manœuvres criminelles telles que les taxis non autorisés ou les offres opportunistes d’inconnus, deux ruses courantes pour piéger les cibles potentielles d’un vol à main armée.

Le choix d’un hébergement privilégie la sécurité, avec des caractéristiques telles que des gardiens sur place ou des coffres-forts fiables pour mettre en sécurité les objets de valeur. La multiplication des cambriolages et des vols à main armée à proximité des logements destinés aux touristes justifie la nécessité d’assurer la sécurité de l’environnement de sommeil. En cas de visite de régions éloignées ou peu peuplées, les voyageurs doivent informer les autres de leur position. En outre, la recherche d’un partenaire de voyage peut être dissuasive pour les assaillants potentiels, notamment les voleurs à main armée qui recherchent souvent des personnes isolées et, par conséquent, plus vulnérables.

La situation sécuritaire en Tanzanie

De manière générale, la Tanzanie fait office d’environnement raisonnablement sûr pour les voyageurs, sous réserve de certaines mesures de précaution allant au-delà de la vigilance de tous les jours. Le pays connaît une incidence plus élevée de crimes violents, qui peuvent inclure, mais pas exclusivement, des vols personnels, des infractions telles que les vols à la tire et les cambriolages, ainsi que des délits plus graves tels que les enlèvements et les vols à main armée. Parfois, ces activités criminelles se concentrent sur les visiteurs internationaux, convaincus par erreur de leur richesse. Par ailleurs, la Tanzanie n’est pas à l’abri de la menace terroriste.

En Tanzanie, les attaques peuvent se produire un peu partout, mais une activité insurrectionnelle notable est observée à proximité de la frontière avec la province septentrionale du Mozambique, Cabo Delgado. La région de Mtwara, en Tanzanie, est également concernée. Les incidents sont également enregistrés dans les hauts lieux du tourisme, notamment sur l’île de Zanzibar. Les frontières occidentales partagées avec la République démocratique du Congo, le Rwanda et le Burundi sont le théâtre d’un nombre croissant d’actes de banditisme, liés non pas à des conflits civils mais plutôt à des entreprises criminelles susceptibles d’affecter la sécurité à l’intérieur des frontières tanzaniennes.

Malgré les risques de terrorisme, difficiles à éradiquer en raison de leur nature imprévisible, les touristes peuvent adopter une attitude de vigilance, suivre l’actualité locale et tenir compte des avertissements des autorités concernant les zones à haut risque. Les menaces évoquées ci-dessus n’empêchent pas la plupart des visiteurs de la Tanzanie de vivre une expérience agréable et sans problème. Bien que les avis des gouvernements des pays étrangers signalent forcément des risques potentiels, la Tanzanie est souvent louée pour sa relative tranquillité, en particulier par rapport à d’autres pays d’Afrique subsaharienne.

Toutefois, la criminalité occupe parfois une telle place dans l’esprit des voyageurs par rapport à d’autres problèmes de sécurité, tels que les interactions avec la faune et la flore. Les touristes peuvent se retrouver dans des situations précaires en raison d’un comportement imprudent lors d’un safari en Tanzanie, sans avoir pleinement conscience du danger représenté par les animaux sauvages. Le respect de toutes les consignes de sécurité et les conseils d’un guide compétent sont essentiels, en particulier dans les parcs nationaux. De plus, le traitement de certains groupes démographiques est un autre élément à prendre en compte par les visiteurs potentiels.

La position juridique tanzanienne soulève une série de problèmes pour les visiteurs LGBT, qui peuvent être victimes de discrimination ou même d’agression de la part des forces de l’ordre. Les personnes atteintes d’albinisme peuvent également être confrontées à un danger accru résultant des superstitions locales. La perception du niveau de sécurité pour les personnes qui envisagent de se rendre en Tanzanie peut varier en fonction de facteurs personnels tels que l’identité et la tolérance au risque. Malgré les nombreux attraits de la Tanzanie en tant que destination de voyage, les voyageurs doivent se préparer de manière exhaustive et rester conscients des pratiques de sécurité personnelle.

Quelques conseils de sécurité supplémentaires à suivre lors d’un voyage en Tanzanie

Les personnes qui préparent un voyage en Tanzanie doivent être conscientes des différents facteurs susceptibles d’affecter leur voyage. Les troubles civils peuvent survenir, en particulier sur l’île de Zanzibar. Malgré le caractère généralement non violent des manifestations, les visiteurs doivent se tenir à l’écart des manifestations publiques et des rassemblements importants afin d’éviter tout risque potentiel. Avant le départ, un médecin doit être consulté pour garantir les vaccinations nécessaires contre les maladies courantes, telles que le paludisme. Les risques liés à d’autres maladies infectieuses, telles que le VIH/sida et le choléra, sont également présents dans la région.

La conduite autonome est également à reconsidérer en raison de l’état des routes en Tanzanie et de la propension des chauffeurs locaux à conduire leur véhicule en faisant peu de cas des normes de sécurité. L’utilisation d’autres modes de transport peut renforcer la sécurité personnelle. Par ailleurs, les conditions climatiques de la Tanzanie doivent être prises en compte. Les saisons des pluies, qui s’étendent de mars à mai et de novembre à janvier, entraînent souvent des inondations. Pendant ces périodes, les transports peuvent être perturbés et l’accès à certaines zones peut devenir difficile. Le suivi des prévisions météorologiques et la planification en conséquence permettent d’atténuer les désagréments liés aux déplacements.

Conclusion

Aujourd’hui, la Tanzanie reste une destination viable pour les touristes, offrant un environnement stable et accueillant pour les personnes en quête d’exploration de l’abondante nature et de la richesse culturelle du pays. Le pays est réputé pour son hospitalité et pour les efforts de ses citoyens, souvent soucieux d’assurer aux voyageurs un séjour agréable et mémorable. Néanmoins, les visiteurs doivent rester vigilants et consciencieux, en particulier lors de rencontres avec des personnes trop enthousiastes ou dans des situations qui semblent s’écarter des règles généralement considérées comme sûres. La Tanzanie est confrontée à des défis, notamment des taux élevés de crimes violents dans certaines régions, ainsi qu’une menace terroriste concevable. Pourtant, ces problèmes ne concernent pas uniquement la Tanzanie et peuvent être atténués grâce à une planification éclairée et à des mesures de précaution.

Autres pays d’Afrique

Voyage en Afrique du Sud et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Algérie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Bénin et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Botswana et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Égypte et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Éthiopie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Gabon et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Ghana et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage aux îles Canaries et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à l’île Maurice et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Kenya et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Libye et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage à Madagascar et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mali et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Maroc et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Mozambique et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Namibie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Nigeria et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Ouganda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Rwanda et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Soudan et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Tchad et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Tunisie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage en Zambie et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage

Voyage au Zimbabwe et sécurité : risques, dangers et conseils de voyage